Un week-end magnifique

Salle de Fete, Brasserie des Glaces, Le Marginal, la Maison de Coquelins sont des lieux de notre ville jumelée qui représentent toujours des moments et des souvenirs uniques. A l’invitation du Comité de Miss Montargis, 36 femmes Grevener et Grevener se sont rendues en France à Pâques et ont manifesté leur solidarité avec leurs amis français.

Les amis célèbrent ensemble le vendredi à Montargis.

Aujourd’hui, il fait partie de la vie quotidienne en Europe de célébrer ensemble, de payer en euros et d’être en ligne de partout gratuitement avec un smartphone. La vie quotidienne, mais il y a 50 ans, les blessures de la Seconde Guerre mondiale n’étaient pas guéries et les droits de douane et les frontières séparaient les peuples d’Europe. La valeur de cette amitié européenne peut être rappelée par une citation du Grevener Zeitung du 24.09.1993 pour le 30ème anniversaire :

« L’idée politique de la compréhension internationale au-delà des frontières, l’accent européen précoce, la migration pacifique des peuples : ce sont des pensées qui ont peut-être incité les pères fondateurs du jumelage entre Greven et Montargi à entrer sur un nouveau territoire pour leurs villes. Monsieur Bruyand, 92 ans, l’un des pères fondateurs du jumelage, a exprimé exactement ces pensées le samedi de Pâques et nous a demandé de continuer de la même manière.

Ainsi, pour la 18e fois, Mlle Montargis et ses escortes ont été choisies. Le jury, dont Dirk Pomplum, a eu un choix difficile parmi les 11 candidats. En fin de compte, Jodie Pagne pourrait remporter l’élection. Elle et ses deux adjoints, Margot Sapin (22 ans) et Maeve Fierling (17 ans), sont heureux de venir deux fois à Greven pour célébrer ensemble. Une fois pour le 50e anniversaire en septembre et bien sûr pour le carnaval en mars 2019.

 

Sans commentaire

Désolé, le formulaire de commentaires est fermé pour le moment.

Auteur (en)
Ralf Brinkbäumer
Ralf Brinkbäumer

Nicht nur in roten Schuhen unterwegs...