Nos amis de Montargis sont venus à Greven cette année encore pour célébrer le carnaval avec nous. Mais avant de danser et de danser, le comité de partenariat invite régulièrement Greven à en apprendre davantage sur Greven. Ces dernières années, nous avons visité des entreprises...

Il y a trois ans, le citoyen grec Ulrich Brinkhoff a proposé de nommer une place en l'honneur de la ville jumelle Montargis à Greven. Cette idée a été bien accueillie et en septembre 2018, le maire Peter Vennemeyer et son collègue français Benoit Digeon ont inauguré la Montargisplatz près de la mairie de Greven, dans l'arrondissement. Nos amis français étaient heureux d'accueillir le bal et d'inaugurer la Place de Greven lors de la commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale le 11 novembre 2018.

Le week-end dernier, une délégation de Greven s'est rendue le 11 novembre 1918 aux célébrations du 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale, avec notamment un concert d'un orchestre de chambre alsacien qui jouait des mélodies et des chansons de l'époque de la Première Guerre mondiale. Entre les différents morceaux de musique, des images de la guerre ont été montrées, illustrées par une conférence des romans de Maurice Genevoix (Les tombes) et d'Erich Maria Remarque (Im Westen nichts neues). Très déprimant et impressionnant.

Jean-René Coquelin est un vrai polyvalent. Cuisinier passionné, artiste - ses tableaux peints sont d'une beauté unique - et musicien. C'est ainsi que Jean-René a arrangé et composé son propre morceau de musique pour le 50e anniversaire, appelé "Grevener Luft". Le dimanche soir, à la fin de la semaine du festival, sa composition a été créée par l'ensemble des écoles de musique Greven et Montargis. Nous disons simplement merci, Jean-René, pour ce merveilleux engagement !